Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

SAINT MALO

11 Juillet 2011, 16:30pm

Publié par Mimi

LA COMPAGNIE SDOUF JOUE SA PIECE DE THEATRE RESIST-TENTE

 

                        VENDREDI 22 JUILLET A 20H30

 

                   L'église réformée de la Côte d'Emeraude

 


                                      25 rue Clemenceau


                                           35400 St Malo

Voir les commentaires

Bilan d'un professeur de lycée de la pièce de théâtre résist-tente

8 Juillet 2011, 11:39am

Publié par Mimi

REPRÉSENTATION DE « RÉSIST’TENTE » par la compagnie SDOUF

 

Cité scolaire Émile Zola de Rennes, jeudi 19 mai 2011

 

 

Représentation programmée dans le cadre du projet d’établissement pluriannuel « Résistance(s) »

 

Deux classes de Seconde et une classe de Troisième assistent à cette représentation, accompagnées par leurs professeurs, Mme BRIGNOLI, professeur de français au collège et M. LÉRAUD, professeur d’histoire-géographie au lycée

 

Bilan de Jean-Pierre Léraud :

 

Faire entrer les rumeurs de la rue dans nos établissements scolaires peut avoir de réelles vertus pédagogiques.

Le spectacle « Résist’tente », véritable document théâtral, en est une riche illustration car il apporte la force du témoignage vécu d’une femme ayant traversé les peurs, les risques de la rue, le froid des murs et la chaleur humaine autant que la trahison des compagnons d’infortune ou la molle indifférence du passant envers les SDF de nos villes.

Par des phrases chocs (« les riches existent parce que les pauvres existent », « se mettre la tête à l’envers parce que le monde va à l’envers »), des saynètes font poindre les pires violences, concrètes ou symboliques mais toutes humiliantes.

Pendant une heure et quart (deux heures avec la discussion qui s’en est suivie), les élèves partagent ces échantillons de précarité et réinterrogent nombre de leurs a priori.

 

Le cours se trouve alors incarné par cette galerie de portraits haute en couleurs : pour ce qui me concerne, les cours d’ECJS bien sûr : la civilité, l’exclusion certes mais aussi les rapports hommes/femmes, le goût des médias pour le sensationnel, la pertinence de l’action sociale qui sont égratignés par ces tranches de vie.

En géographie aussi, soit par une programmation en tout début d’année (une bonne opportunité à envisager, pour éviter une approche par trop théorique du concept de « développement durable »), soit plus tard pour mettre en œuvre les inégalités socio-spatiales préconisées par le thème « Aménager la ville ».

L’intérêt unanime des élèves pour ce spectacle et la qualité, la profondeur des réponses apportées à leurs nombreuses questions peuvent alimenter un atelier d’écriture, aussi bien en lycée qu’en collège.

C’est ainsi que la fameuse salle Dreyfus de la cité scolaire Émile Zola de Rennes a résonné d’une nouvelle intrusion de l’actualité sociale. Autre temps, autres mœurs, c’est sûr, mais les interrogations, l’indignation restent aussi vives, et notre rôle de pédagogue peut, en toute confiance, faire son miel d’une telle prestation.

Jean-Pierre Léraud,

professeur d’histoire-géographie et ECJS au lycée Émile Zola de Rennes

Voir les commentaires

PROCHAINES REPRESENTATIONS SPECTACLE RESIST-TENTE

16 Février 2011, 12:04pm

Publié par Mimi

 

resisttente1mail.jpg

 

 

- SAMEDI 18 JUIN 2011 à 20H30 à la Paimpontaise à Gué (près de Plélan Le Grand département 35)

 

- DIMANCHE 19 juin 2011 dans le cadre des rencontres éco citoyennes à Saint Nicolas de Redon

 

médiaschocsmicrolavie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MYRIAM DE LA COMPAGNIE SDOUF JOUE: 

 

- Samedi 26 mars 2011 à 20h30 dans le cadre de Quartier en Scène: cercle Paul Bert Ginguené, 13 rue Ginguené, Rennes  renseignement : 02 99 65 34 99

-  Vendredi 1er avril 2011 à 20h, place rue Louis Postel,  sur la petite place juste derrière le café La Quinquallerie Générale rue Paul Bert à Rennes  

- VENDREDI 15 AVRIL A 21H AU BISTROT LE SAINT GERMAIN 7 PLACE DE LA MAIRIE A SAINT GERMAIN SUR ILLE (35) près de RENNES         RENSEIGNEMENTS:      02 99 55 43 16

- VENDREDI 22 AVRIL DANS LE CADRE DU THEATRE CITOYEN A VITROLLES

- SAMEDI 23 AVRIL A SAINT MICHEL DE CHABRILLANOUX FETE FSU EN ARDECHE

- JEUDI 5 MAI A L IRTS A MARSEILLES

- JEUDI 12 MAI A 18H AUX ATELIERS DU VENT A 18H, 59 RUE ALEXANDRE DUVAL A RENNES

- SAMEDI 14 MAI A 20H30 AU TEMPLE PROTESTANT 22 BD DE LA LIBERTE A RENNES

crifemmeallongee-copie-2.jpg

 

- jeudi 19 mai à 14h représentation au lycée Emile Zola à Rennes

- vendredi 20 mai A 18H  A LA LIBRAIRIE  PLANETE IO 7 rue St Louis à Rennes

Image8

 

- VENDREDI 26 MAI 2011: à 21h au théâtre La Colonne à Miramas

- SAMEDI 27 MARS 2011 à 15H au GEM à Avignon

 

 

Voir les commentaires

présentation spectacle "résist-tente"

16 Octobre 2010, 19:14pm

Publié par Mimi


 
myriamdanslatente.jpg


LA COMPAGNIE SDOUF PRESENTE SON SPECTACLE « RESIST-TENTE »

 

 

La troupe s’appelle  SDOUF : ça fait référence au sigle SDF. On devine le mot  fou à l’envers : je  relativise les notions de folie et de normalité et  SDOUF, c’est être suffisamment fou pour oser entreprendre ! C’est aussi le désir de se défaire de l’étiquette SDF, ma définition est alors la suivante : Savoir, Décider, Faire.

Je fais du théâtre du réel : cela  m’apparait important  pour  rester fidèle à des réalités vécues. On ne peut toucher la profondeur du cœur de l’être qu’en restant

honnête, entier.

La création théâtrale passe par la nécessité de dire des choses sur un plateau.

Défendre quelque chose avec un texte, le faire entendre, c’est avant tout le désir de le faire exister ailleurs.

Le témoignage est le témoin du monde dans lequel nous vivons.

Il reflète ce qui nous entoure mais aussi parfois ce qu’on ne voit pas ou qu’on ne voit plus.

Pour moi, c’est important parce que ces paroles font avancer et croisent à un moment  notre vécu.

Sensibiliser l’autre pour lutter contre la déshumanisation m’apparait également important.

C’est être porte parole de ceux qui n’ont pas le droit à la parole.

Je lutte contre la généralisation car elle amène à la pensée unique.

Le théâtre est un moment de partage qui peut aider à éclairer la conscience humaine.

L’idée de ce spectacle   s’est constituée suite à la mise en place d’un atelier théâtre car  j’avais pratiqué le théâtre pendant trois ans. L’idée a été d’écrire un spectacle pour  partager avec le public la découverte d’un autre univers.

CV DE MYRIAM : 3 ans cours de théâtre et 2 ans: comédienne, metteur en scène et auteur du spectacle « résist-tente »

  Animation d’ateliers théâtre

 

CONTACT :

 

e-mail : sdouf@yahoo.fr

blog : http://sdouf.over-blog.com

Vous pouvez  écrire à l’adresse suivante :

Jolivet Myriam

Cie de théâtre  SDOUF

15 rue de Beauvais  

35500   Vitré

Le spectacle RESIST-TENTE

 

Le spectacle « RESIST-TENTE » relate des faits réels, des anecdotes vécus dans la rue.

Il s’agit de montrer la réalité telle qu’elle est ressentie, de montrer la part de chair et de sang de cette réalité à l’instant même où je m’exprime.

C’est comme un document théâtral qui raconte, qui donne à voir : il s’agit d’être en quête de justesse. 

En mettant en scène des personnages antagonistes, sans émettre de jugement de valeur, les spectateurs pourront  être pour, contre ou neutre.  Grâce à ces changements dynamiques de sentiments et d’attitudes ; les spectateurs peuvent  éprouver une perception allant au-delà de leur vision habituelle. C’est à eux d’en venir à leurs propres conclusions une fois que l’acte théâtral a accompli sa fonction légitime, qui est de mettre en lumière la complexité d’une situation.

Le théâtre est un support pour aller à la rencontre de l’autre qui peut aider à modifier le regard que l’on peut avoir les uns envers les autres. Le  défi consiste à rendre nos êtres transparents pour que l’invisible apparaisse.

Je  pense qu’une approche pragmatique est complémentaire avec le savoir théorique.

Sans lien social, aucune existence n’est possible. On sait que la conscience de soi ne vient qu’après la conscience des autres. Il n’y a de solution pour un être humain que collective.

Alors pourquoi ne pas partager des idées pour co-construire ensemble?

Le théâtre est aussi un moyen pour lutter contre les clivages et de sortir les gens de leur torpeur.

  D’autre part, une représentation peut faire que des paroles pour une vie plus digne deviennent un antidote au désespoir.

Que peut-on faire ? Qui attend quoi ? C’est le doute qui doit nous accompagner en permanence.

Les spectateurs ont-ils quitté le théâtre avec un peu plus de courage, un peu plus de force qu’au moment d’y entrer ?

Si la réponse est oui, c’est que le spectacle a été pertinent.

 

 

Le spectacle dure 1h20.

 Les écrits et la mise en scène ont été crées par Myriam.

 

Ma  pensée se résume ainsi :

 

 

Ce qui compte, ce n’est pas de survivre mais de renaître

 

Voir les commentaires

DESCRIPTIF DE LA PIECE RESIST-TENTE ET LE DEBAT

14 Octobre 2010, 09:55am

Publié par Mimi

DESCRIPTIF DU SPECTACLE RESIST-TENTE


Pourquoi un spectacle sur la rue ?

myriamdedospetitformat.jpg

Partir, partir, mais où ?

Cette peur qui paralyse ton corps, ton esprit

Elle te pénètre jusqu’à la moelle de ton être

Elle t’empêche de penser, de rencontrer le regard de l’autre.

Je paresse. Pourquoi bouger?

L’autre, n’a pas le temps de s’arrêter : quand il sort

Il a toujours quelque chose à faire.

Mais, l’autre a peur !

Finalement… On a peur ensemble.

Et si je soulève quelques voiles de cette galère, on aura peut-être moins peur...Ensemble? 

Image8.jpgSe retrouver sans logement est toujours d’actualité : les anecdotes jouées dans cette pièce de théâtre évoquent l’organisation globale des relations humaines.  Si on veut défendre le contenu d’un combat, il est indispensable de le libérer des a-priori. Créer le débat et porter une parole est alors une nécessité.

J’ai utilisé l’humour dans ce spectacle car il permet de se défaire du sentiment d’impuissance et d’envisager une réflexion.

Le théâtre est une possibilité de transmettre et de générer des discussions autour d’un constat.

 

Présentation des saynètes : Elles relatent  des faits réels. L’absurde fait partie intégrante de la réalité.

1)    Le cri d’une femme de l’ombre


Copie-20de-20P1050300-1-.JPG
Dans la rue, beaucoup de gens trouvent une issue pour survivre en se créant un paysage mental. Cette femme est le reflet du désespoir, d’une solitude devenue insupportable.

 

 

 

 

 

 

 

2)    Médias chocs

Le canal saint martin était envahi de journalistes.


Copie-20de-20P1050304-1-.JPG

3)
   
Hey ! La meuf !

C’est la difficulté pour une femme seule d’affronter les hommes car on ne peut nier la misère sexuelle très présente dans la rue.

4)    Deux mondes

Quand on est à la rue, il faut savoir encaisser les insultes des gens qui passent. On a alors envie de s’évader : l’alcool, qui est à portée de main, soulage un instant : on se sent léger le temps d’un vol d’oiseau.

elleboitdeboutdeuxmondes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


5)    La nuit

C’est la rencontre de deux femmes: l’une possède un logement, l’autre pas. Elles vont apprendre à se découvrir sans réellement se rencontrer.

 Copie-20de-20P1050311-1-.JPG

6)    Savoir, décider, faire

Il  est fondamental de s’émanciper des étiquettes que l’on nous attribue : être, n’est possible que par l’autonomie de la pensée.

7)    Dope, sexe, salopard et l’ordure

La dureté au quotidien est ici à son apogée : les hommes à la rue mais aussi les logés profitent de la détresse de cette femme. Quand on n’a plus rien, même des salauds, on accepte une main tendue.

8)    T’as tellement les pieds dans la connerie, que tu l’as vois même plus


P1050337-1-.JPG
Mon vécu dans les structures d’hébergement est ici représenté sous forme humoristique.  

9)    M6

C’est la facilité des médias à manipuler des êtres qui espéraient enfin être un peu entendus : cette expérience n’a fait qu’entretenir les préjugés  sur les gens à la rue.

10)                La vie

C’est tout simplement un hymne à la vie !!!

11

11)                  Marchand de sommeil

Avoir un toit est pour ce couple une lutte quotidienne. Le bonheur des uns fait parfois le malheur des autres. La survie provoque chez l’humain un retour vers l’animalité.

12)                Les départs

La décision de terminer ce mouvement a été prise : quelle alternative pour les gens à la rue ?

 lesdepartssanspapiers-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

13)                Le final

J’ai eu la parole  grâce au théâtre : vous percevez mieux qui je suis.

 

Partager un moment d’échange avec le public.

 

Cette pièce de théâtre peut être suivie d'un débat (selon la demande) pour échanger  nos visions, partager nos émotions,  favoriser  l'échange avec le public. 

De nos jours, les moments sont rares. Les moments de vie sont peu abordés sur un plan individuel et donnent l’illusion de l’être à la télé. L’échange en réel avec l’autre est indispensable puisque c’est l’accueil des points de vue multiples qui permet d’appréhender la réalité.

L’objectif est de jouer dans des lieux très différents pour diversifier le lien entre la représentation théâtrale et le public. Ces rencontres se déroulent dans plusieurs endroits : théâtre, école de formation pour les travailleurs sociaux, café, salle communale, dans la rue, dans le cadre de festivals, dans des conférences, des structures d’hébergement, des lycées.

Par cette démarche, je désire aussi amener un public qui n’y a pas forcément accès.

 

Voir les commentaires

VENDREDI 15 OCTOBRE 2010 A LA MIE MOBILE RENNES

8 Octobre 2010, 12:58pm

Publié par Mimi

le spectacle résist-tente sera joué VENDREDI 15 OCTOBRE au café la mie mobile (près de l'élaboratoire) 34 villebois mareuil à 20H30 à rennes. renseignement:

02 99 36 15 40

crifemmeallongee.jpgnina-devant-son-miroir.jpg

 

Cette soirée sera suivie d'un échange.

lambda-au-tel.jpg

Voir les commentaires

EVENEMENT:3 jours solidaires pour les personnes sans papiers

16 Septembre 2010, 15:43pm

Publié par Mimi

3-jours-solidaires-soutien-aux-personnes-sans-papiers.jpgUn extrait du 2 ème spectacle "de la vie, j'en ris"  sera joué par Papillon (Myriam) de la cie sdouf dimanche 3 octobre entre 14h et 19h en soutien aux personnes sans papiers à Thorigné Fouillard (35).

 

Grace au théâtre, nous faisons l'expérience de quelque chose et l'expérience grave des leçons dans nos coeurs. Le théâtre joue son rôle s'il nous bouscule, nous trouble.

Ce texte est un cri! Un cri d'espoir!

 

SITE: http://tfsolidaires.free.fr/

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>